3 octobre 2016

Évolution – Chapitre 01. La parenté entre les espèces

Les êtres vivants sont des êtres historiques, produit de l’évolution de la descendance d’ancêtres communs.

L’histoire de l’évolution des espèces, tout comme l’histoire des civilisations humaines, a laissé des traces, véritables archives: ce sont les fossiles. Certains d’entre eux permettent d’éclairer la transition entre différents groupes: passage des poissons aux tétrapodes (Tiktaalik), des dinosaures aux oiseaux (Archéoptéryx), des ancêtres terrestres des cétacés aux cétacés marins, etc.

La parenté entre les êtres vivants en apparence très différents se vérifie par l’observation d’un ensemble de caractéristiques communes à de multiples niveaux : moléculaire, cellulaire, embryonnaire, anatomique…

La distinction entre caractères homologues (partagés par les membres d’un groupe et leur ancêtre commun) et analogues (ressemblance non liée à un héritage commun) permet de définir des groupes monophylétiques ou clades. Elle est donc à l’origine des méthodes modernes de classification des espèces basées sur la cladistique. L’utilisation de la cladistique a provoqué un bouleversement des classifications antérieures, évacuant au passage l’organisation du vivant en cinq règnes de Whittaker (bactéries, champignons, protistes, animaux et végétaux) en une classification en trois domaines (bactéries, archées et eucaryotes).

Ressources

Livres de référence

  • Campbell & Reece (2e édition). Biologie. Ed. De Boeck, 2004 : Chapitres 25, 26, 29, 30, 32, 33
  • Raven, Johnson, Losos & Singer. Biologie. Ed. De Boeck, 2007 : Chapitres 22, 25, 29, 31
  • G.Lecointre. Comprendre et enseigner la classification du vivant. Ed. Belin, 2004.

Manuels scolaires

  • Biologie 6e. DE BOECK : Thème 2, chap 1.
  • Bio 4 référentiel et cahier d’activité (programme de l’enseignement libre). VAN IN : Chapitre 7
  • Sciences de la vie et de la Terre, Term S. BORDAS: Partie 1, Chap. 1
  • Sciences de la vie et de la Terre, Term S. BELIN : Chapitre 1

Documentaire

Sites WEB